Bien être au travail, Changer de travail, métier qui me correspond, Reconversion professionnelle

Changer de travail pour votre bien-être et plus de liberté

Dans cet article, je vous explique comment « Changer de travail pour plus de bien-être et de liberté »

Nombreuses sont les personnes dans votre cas. Les raisons qui poussent à ce désir de changement sont variées ; je dirais qu’on peut les classer en deux grandes catégories.

La première est celle de la souffrance et du mal-être au travail. Le monde de l’entreprise est souvent implacable, exigeant, épuisant.

  • Vous éprouvez de l’insatisfaction dans votre vie professionnelle, vous ne vous y sentez pas épanoui, vous subissez trop de pression, vous ployez sous la charge des missions qui vous sont confiées, les efforts que vous faites ne sont pas récompensés. Le surmenage pointe dangereusement le bout de son nez antipathique.
  • Ou, au contraire, vous vous ennuyez à mourir, vous n’êtes pas employé à la hauteur de vos compétences, vous nagez dans l’inutilité absolue. Chaque jour, pour vous, c’est « Waterloo morne plaine ».
  • Ou bien encore, votre travail n’a pas de sens pour vous,ou ne correspond pas à vos valeurs. Vous ne supportez plus la stupidité des tâches qui vous incombent.
  • Burn out, bore out ou brown out, loin d’être de simples mots sortis tout droit de l’imagination d’experts scientifiques, sont malheureusement le reflet de la triste réalité. Stress, injustice, capacités non reconnues, travail trop accaparant ou sans intérêt sont votre lot quotidien. Le drame, c’est que ce mal-être au travail a de désastreuses répercussions sur votre vie personnelle. Vous ne dormez quasiment plus, votre vie familiale est inexistante, votre santé morale aussi bien que psychique, se dégrade. Bref, vous n’en pouvez plus et voulez à tout prix sortir de cette spirale infernale.

La deuxième catégorie reflète une situation moins calamiteuse : il n’est plus question, cette fois, de douleur ressentie, mais plutôt d’un besoin d’autre chose.

  • Par exemple, vos conditions d’emploi sont tout à fait acceptables, l’ambiance avec les collègues est « sympa », votre travail vous convient ; mais vous avez fait le tour de la question, vous n’avez plus rien à apprendre dans ce domaine, vous êtes au top de ce que vous pouvez espérer et plus aucune évolution ne s’offre à vous,
  • Ou bien, le fait d’être salarié vous pèse. Vous ne voulez plus être sous la coupe d’un patron. Vous avez besoin d’indépendance, pas forcément pour travailler moins, mais autrement, à votre rythme, à votre manière et selon vos envies,
  • Ou encore, vous avez fait le point sur votre existence, sur le sens que vous pourriez lui donner pour la rendre plus riche, plus humaine, plus heureuse. Et vous en êtes arrivé à la conclusion que vous devez tourner la page et vous lancer dans une nouvelle orientation plus intéressante.

A la recherche du bien être et de la liberté

Cet état des lieux, sans être exhaustif, montre néanmoins qu’il s’agit véritablement d’un phénomène de société. L’être humain est plus que jamais au cœur du problème. Nous ne sommes plus au Moyen-Age. L’époque est bien révolue où le modeste citoyen vivait sa vie de rude labeur dans l’abnégation et la résignation, ignorant totalement ce qui se passait ailleurs.

Le monde d’aujourd’hui, avec ses formidables moyens de communication, nous laisse entrevoir des horizons nouveaux où chacun estime avoir le droit – tout à fait légitime – de trouver sa place. A cet égard, le développement d’internet nous ouvre un large champ de possibilités. Le principe du partage des connaissances sur la toile nous permet de découvrir une infinité d’opportunités. A vous de trouver celle qui vous convient.

Vous voulez mettre fin aux difficultés que vous rencontrez actuellement, à la douleur et au mal-être que vous ressentez. Vous avez raison. Ce n’est pas une fatalité. Rien n’est insurmontable quand on le veut vraiment. Chacun a droit au bonheur, à une vie meilleure.

Par où commencer ce changement et quel changement ?

Changement de travail oui, mais quel travail, quel métier choisir ?

Vous savez que la solution consiste à changer de travail ou de métier, cela ne fait aucun doute. Mais vous vous posez des tas de questions. Quel métier choisir ? Dois-je rester dans le domaine où j’exerce actuellement, ou changer d’orientation ? Quels sont mes atouts, mes compétences ? Qu’est-ce qui me rend heureux ?  Ce qui me rend heureux peut-il me permettre de gagner ma vie ? Bref, vous ne savez pas quoi faire, ni par où commencer.

Peut-être avez-vous déjà essayé de vous documenter sur le sujet : recherches sur internet, livres, articles de blog, formations, … Vous vous êtes vite retrouvé noyé dans la masse d’informations disponibles. Vous avez l’impression de perdre votre temps, de ne pas avancer.

Alors, vous êtes au bon endroit. Ce blog est fait pour vous aider dans votre démarche et vous éclairer sur les éventuels obstacles, notamment la peur de démarrer.

Ce qui suit va vous montrer qu’il est tout à fait normal d’éprouver une certaine crainte face au changement.

Peur de l’inconnu ?

Ah, j’entends votre petite voix intérieure qui vous dit « C’est bien joli tout ça, mais vouloir transformer ma vie, est-ce bien raisonnable ? ». N’est-ce pas comme troquer son cheval borgne contre un cheval aveugle ! ». « On sait ce qu’on a aujourd’hui, mais on ne sait pas ce que demain nous réserve ».

Raisonner ainsi ne vous mènera à rien. Si vous êtes insatisfait aujourd’hui, vous ne serez pas moins insatisfait demain si vous ne passez pas à l’action. Pire encore, un jour ou l’autre, vous finirez par regretter de n’avoir rien tenté. La peur est un sentiment normal, humain.

Deux maîtres mots : motivation et méthode.

En premier lieu, sachez que pour atteindre votre objectif, vous avez besoin de deux éléments essentiels :

  • La motivation,
  • Et une méthode logique et efficace.

La motivation : elle ne tient qu’à vous. C’est, si je puis dire, votre part du travail. Elle constitue, en l’occurrence, le nerf de la guerre. Si vous voulez mener à bien votre projet, vous devez le décider vraiment et vous y tenir. Si c’est juste une idée qui vous est passée par la tête sans réelle intention de la mettre à exécution, vos chances d’aboutir seront quasiment nulles. En revanche, si cela correspond à un désir profond, un besoin réel, vous trouverez sans peine au fond de vous les ressources nécessaires pour réussir. Vous vous sentirez naturellement enthousiaste et serez prêt à tout mettre en œuvre pour parvenir à vos fins.

C’est bien connu, l’enthousiasme des débuts a souvent tendance à s’émousser au fil du temps. On peut vite sombrer dans le découragement. Il faut donc que vous ayez, dès le départ, une marche à suivre, sans quoi vous risquez fort de vous éparpiller tous azimuts.

Et c’est là que je peux vous aider. Je vous propose une méthode simple, facile à suivre, en quelques étapes, pour trouver le projet professionnel qui vous correspond. Grâce à cet outil, vous êtes guidé étape par étape. Je dirais même pas à pas, selon la philosophie « Kaizen » progrès à petit pas. Il s’agit de ma méthode « EPECA« 

Méthode « EPECA » 

Une méthode pour vous aider à organiser votre projet en étapes et les présenter dans le bon ordre. Elle vous guidera pas à pas, jusqu’à l’atteinte de vos objectifs

 

Alors, c’est QUOI, cette méthode « EPECA » ? C’est une articulation en 5 grandes phases, pour mener à bien votre projet de «Trouver un métier qui vous correspond», pour retrouver la joie de vivre, le bonheur au travail et surtout l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.

Elle est basée sur l’un des principes les plus efficaces et les plus utilisés dans le domaine de la gestion de projets.

Quand j’ai suivi les formations « le management des projets et l’amélioration continue », j’ai été marqué par les travaux du Dr. William Edwards Deming, dont l’influence sur l’économie mondiale pendant la seconde moitié du vingtième siècle fut considérable.

Sa méthode consiste à reproduire continuellement 4 actions Planifier, Exécuter, Contrôler et Améliorer. Ce qui peut se traduire dans votre cas par les phases suivantes: 

  1. Phase 1 – Etat des lieux : Faire le point sur votre situation actuelle, identifier les métiers qui vous conviennent et en choisir un ou deux,
  2. Phase 2 – Préparer et Planifier ce qu’on doit faire et les résultats escomptés,
  3. Phase 3 – Exécuterce qui a été planifié et éventuellement ajuster au fur et à mesure,
  4. Phase 4 – Contrôler régulièrement que les résultats obtenus correspondent à ce qui est attendu,
  5. Phase 5 – Améliorer ce qui n’a pas bien fonctionné et refaire la planification comme en point 1, mais en mieux, dérouler le nouveau plan amélioré, vérifier à nouveau les résultats et ainsi de suite.

Pour aller plus loin, lirez un ou deux articles de ce blog. Et surtout je vous invite à télécharger gratuitement le guide « Comment réussir ma reconversion professionnelle ? »

Essayer d’appliquer le plus rapidement possible au moins une action issue de ce guide.

Oui, mettez en place, tout de suite, au moins la première action : déterminer des idées liées à votre passion. Ce sera votre premier pas vers le changement que vous espérez tant.

idées liées à votre passion. Ce sera votre premier pas vers le changement que vous espérez tant.

Oui je veux recevoir gratuitement le guide