Bien être au travail, changer de métier, Heureux au travail, Job idéal, Projet professionnel, Reconversion professionnelle

Réussir Votre Reconversion Professionnelle : Les bonnes pratiques

Cet article fait suite au précédent : Pourquoi effectuer une reconversion professionnelle ?

Il s’adresse aux personnes qui souhaitent retrouver l’épanouissement professionnel et le plaisir d’aller travailler, dans un job qui leur convient, qui leur plait vraiment.

Il s’adresse à vous qui êtes en froid avec votre travail, vous en avez marre de votre job actuel, qui ne répond pas ou plus à vos envies, à vos besoins, ou peut-être même, vous êtes en souffrance et en mal-être au travail.

Je pense qu’un autre monde du travail est possible.

Alors, je vous propose une autre façon de considérer votre travail. Et c’est ce que je vais détailler et décortiquer pour vous, pour que vous compreniez l’état d’esprit à avoir, et réussir votre changement de travail, votre reconversion professionnelle ou créer votre propre entreprise.

La méthode pour changer de travail

Sachez que cette méthode privilégie votre bien-être et votre épanouissement professionnel. Et à ce titre, vous êtes placé au cœur de la démarche.

Ce n’est pas seulement la nécessité de retrouver un emploi, de gagner décemment votre vie ou vous lancer dans l’entreprenariat, mais c’est aussi de prendre soin de vous-même et de choisir :

      • Un environnement de travail qui vous convient mieux,
      • Des tâches qui vous plaisent plus,
      • Des compétences dans lesquelles vous excellez ou que vous voulez développer,
      • Un système qui respecte vos envies, vos besoins, vos contraintes et vos valeurs,

Ainsi, en identifiant une activité professionnelle qui répond au mieux à vos attentes et dans laquelle vous adoptez une façon d’être et de penser qui vous correspond, vous êtes en mesure de mieux vivre votre job.

Pour ma part, lorsque je me suis retrouvé confronté au mal-être au travail, j’ai décidé de me lacer dans une reconversion professionnelle. J’ai identifier un métier qui me correspond vraiment et qui m’a permis de retrouver l’épanouissement professionnel et la joie d’aller travailler.

Vous voulez passer tout de suite à l’action !

Pour vous aider, recevez immédiatement votre guide gratuit >> Cliquez ici

Voici les bonnes pratiques pour réussir votre reconversion

A – Conseils à suivre pour une reconversion professionnelle

1 – Réaliser un bilan de carrière

C’est le moment de faire le point sur vos compétences, votre savoir-faire, vos connaissances, vos points forts et vos points faibles. Il s’agit d’inventorier tous vos acquis, qu’ils aient pour origine vos études, vos emplois, vos formations et vos centres d’intérêts, sans oublier vos passions et vos talents innés.

En outre, il convient de mener cette démarche avec l’aide de proches qui vous connaissent bien. La connaissance de soi est essentielle pour bien orienter un projet de reconversion professionnelle.

2 – Choisir une idée de métier

Ce projet consiste à choisir un nouveau métier. Bien sûr, ce métier doit correspondre à la fois à vos compétences actuelles, à celles que vous pouvez acquérir et surtout à vos envies.

Certes vos capacités et vos envies sont extrêmement importants mais, ils ne suffisent pas pour faire le bon choix. il faut aussi que votre choix soit pertinent au regard du marché et des besoins exprimés.

Pour savoir si votre choix du métier est pertinent, il faudra vous renseigner, vous documenter. Je vous conseille pour ça de multiplier vos sources d’informations. Mais je vais déjà vous donner une petite liste indicative, quelques grandes familles de métiers porteurs :

  • Entrepreneuriat sur Internet, info-preneuriat, métier du web-marketing, e-commerce, etc.
  • Les métiers liés au développement personnel, coaching, formations en ligne, accompagnement individuel,
  • les métiers du secteur médical et paramédical,
  • les vendeurs et autres métiers commerciaux,
  • les nombreux métiers des secteurs informatique, télécommunications et « high-tech » en général,
  • la plupart des métiers de la fonction publique,
  • les services à la personne, aides à domicile, auxiliaires de vie, etc.,
  • certains métiers des domaines artistique, culturel et sportif, notamment les animateurs,
  • les métiers de l’hôtellerie et de la restauration.

D’autre part, si vos idées de reconversion professionnelle ne rentrent pas dans cette liste, n’abandonnez pas pour autant. Faites des recherches, renseignez-vous, prenez des conseils. Mais si vraiment le métier auquel vous pensez ne pèse pas grand chose sur le marché, alors il vaut mieux trouver une autre idée.

3 – Penser au financement

Il existe de multiples façons de financer une reconversion professionnelle. Ce qui vous coûte le plus cher, ce sont les formations que vous devriez peut-être suivre.

  • Si vous êtes chômeur, Pôle Emploi met à votre disposition tout un ensemble de formations complètement gratuites.
  • Si vous êtes salarié, vous pouvez bénéficier sous certaines conditions du droit individuel à la formation ou du congé individuel de formation.

Sur les sites ci-dessous, vous trouverez de nombreuses informations sur les dispositifs de financement de la formation.

https://www.pole-emploi.fr/candidat/financez-votre-formation-@/article.jspz?id=60736

https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/ma-formation/financer-ma-formation/financer-avec-mes-droits-formation

https://www.cpformation.com/accueil/comment-se-faire-financer-une-formation-professionnelle/

https://www.ifocop.fr/dispositifs-et-financement/ ….

 

B – Les erreurs à éviter

Après les considérations ci-dessus, je vous mets en garde contre quelques pièges qu’il vous faudra contourner.

1 – Ce métier idéal, existe-t-il vraiment ?

A force de ne pas être satisfait au travail, on pense savoir quel est le métier parfait pour nous. Et ça devient une idée fixe qui nous conduit tout droit vers une reconversion professionnelle mal pensée. On ne se pose pas la question des inconvénients de ce métier, on ne veut voir que les avantages.

Au mieux, vous finirez par obtenir le fameux emploi que vous avez idéalisé et vous êtes déçu (e) en découvrant qu’il a aussi ses inconvénients. Au pire, vous perdrez du temps et de l’énergie à décrocher ce job idéal, sans y parvenir. Et vous continuerez à ne penser qu’à ça. Alors, pour éviter ce piège, soyez objectif dans vos choix et vos décisions.

2 – Ne vous limitez pas à une seule piste

Une autre erreur courante est de penser que votre processus de reconversion professionnelle ne doit s’orienter que vers une seule direction. Au contraire, vous devrez laisser plusieurs portes ouvertes, explorer plusieurs pistes. Il serait surprenant qu’il n’y ait qu’un seul métier qui vous convienne.

Et même s’il faut bien décider un jour, c’est mieux d’avoir le choix que de vous dire c’est ce job ou rien.

3 – Ne surtout pas vous précipiter

Je sais bien que lorsqu’on songe à changer de vie professionnelle, on est souvent pressé. Vous voulez changer, tourner la page le plus vite possible. Ça se comprend, mais une bonne reconversion professionnelle, ça se prépare et ça prend du temps.

En effet, pour avoir le choix, pour prendre les bonnes décisions, et finalement pour réussir, il ne faut surtout pas brûler les étapes.

4 – Vous ne devez pas tout miser sur le travail !

C’est vrai, on passe beaucoup de temps au travail dans notre vie. Le travail est presque toujours une nécessité (pour avoir de quoi vivre). Mais la vie est aussi faite de plein d’autres choses. Alors, c’est souvent une erreur de croire que pour améliorer votre vie, vous devez impérativement changer de job.

Par ailleurs, n’oubliez pas de valoriser aussi votre temps libre, de le consacrer à ce qui vous plaît le plus, à vos loisirs, à vos passions, aux personnes qui comptent le plus pour vous. C’est plus facile que d’obtenir le métier de vos rêves, et c’est toujours ça de pris !

 

C – Votre reconversion professionnelle, étape par étape

Eh bien justement, parlons-en des étapes ! Car une reconversion professionnelle, c’est un projet à part entière qu’il faut mener sérieusement, dans l’ordre et en vrai professionnel (le) !

1 – Préalable : l’état d’esprit

Inutile de vous lancer dans un tel projet si vous n’êtes pas prêt mentalement. Il faut en effet avoir un bon état d’esprit « mindset », une attitude et une pensée positives. A défaut, vous risquez de perdre votre temps à tergiverser dans les étapes clés qui suivent. Ou pire encore, à les traiter de manière erronée, à finir par laisser tomber ou à arriver à une solution qui n’est pas bonne pour vous.

Mais comme on l’a vu, quand on pense à changer de travail, c’est parfois (ou même souvent) sous la pression, ressentie ou bien réelle. Et on n’est pas toujours dans les meilleures dispositions pour avoir un état d’esprit positif. Alors, comment faire ?

Avant tout, vous devez apprendre à avoir confiance en vous. Il peut s’agir de petits exercices comme celui de penser chaque soir aux choses positives de la journée écoulée. Vous devez apprendre aussi à porter l’attention à votre posture, à avoir le sourire, à vous estimer vous-même, jusqu’à ce que tout ceci devienne naturel. Il s’agit aussi de savoir vivre pleinement le présent : la pleine conscience !

2 – Etape 1 : la préparation

Donc, vous avez le bon état d’esprit pour mener à bien votre reconversion professionnelle ? vous pensez être prêt ?

La première étape du processus consiste justement à préparer tout ce qu’il faut pour la suite. Et il ne faut surtout pas négliger cette étape, même si vous pensez que c’est déjà plus ou moins clair dans votre tête. Pour réussir votre projet, il faut qu’il repose sur une vraie base, bien solide.

Etat des lieux et découverte

Le premier niveau pour constituer les fondations de votre reconversion, c’est le constat. Il faut d’abord que vous soyez parfaitement conscient de la situation qui vous conduit à vouloir changer de vie professionnelle. En effet, comment trouver une bonne solution à un problème si on n’en connaît pas les causes, le pourquoi ?

Ensuite, pour compléter la base de votre projet, vous devez impérativement faire un bilan de carrière, pour savoir d’où vous partez, et un Brainstorming pour lister des pistes vers lesquelles vous pourriez aller.

Analyse

Après avoir pris le temps de faire un vrai constat, il faut que vous analysez toute l’information.

  • Est-ce vraiment d’une reconversion professionnelle dont vous avez besoin ?
  • Ou y a-t-il d’autres possibilités, moins radicales ?
  • Et si vraiment vous devez vous réorienter, vers quel métier ?
  • Quel est ce job qui répondra non seulement à vos besoins mais aussi à vos envies ?

Il faut donc que vous sachiez vraiment ce que vous voulez, en votre for intérieur. Pour commencer, prenez le temps nécessaire pour faire naître toutes les idées qui vous animent. Écrivez-les au fur et à mesure.

Ensuite, reprenez ces idées une par une. Analysez chaque idée et voyez si vous pouvez en faire une vraie solution, à la fois solide et motivante.

Pour effectuer cette analyse, vous devrez probablement vous renseigner sur des métiers et des secteurs d’activité.

  • Sont-ils porteurs ?
  • Le seront-ils encore dans quelques années ?
  • Sont-ils localisés là où vous voulez vivre ?
  • Quel est leur environnement économique ?
  • Quelle est l’ambiance sociale ?

Et vous regarderez aussi du côté des formations utiles et disponibles.

3 – Etape 2 : la décision

Je vous rassure : l’étape de préparation est la plus laborieuse. Quand vous passez à la deuxième étape, vous avez déjà fait l’essentiel du travail. C’est maintenant que votre projet de reconversion professionnelle va devenir vraiment intéressant.

L’heure est venue de faire des choix parmi les solutions que vous avez identifiées précédemment. Mais attention ! Il ne s’agit pas de décider sur un coup de tête ! Il faut que vous prenez en considération à la fois vos envies et la réalité des choses.

Comment faire ? Reprenez chacune des solutions et passez-la au crible de votre cœur et de votre raison . Allez au contact des gens du métier, observez-les, discutez avec eux. Allez visiter cette ville ou cette région où il faudrait que vous vous installez.

Imaginez-vous vivre cette option, d’un point de vue à la fois purement pratique et émotionnel.

  • Quel sera votre nouveau cadre de vie ?
  • Comment organiseriez-tu votre vie pro et votre vie perso, familiale, sociale ?
  • Quelle sera votre évolution professionnelle ?

Et puis, si vous voulez faire d’une passion (qui est jusqu’à présent un loisir) votre futur métier, projetez-vous bien dans l’idée d’y passer vraiment beaucoup de temps et avec des objectifs tels que gains financiers, satisfaction des clients, etc.

Vous devez prendre une décision rationnelle mais basée aussi sur vos intuitions. Et parmi les solutions que vous avez au début de cette étape, vous en retenez une.

4 – Etape 3 : l’action

Vous avez donc trouvé votre nouvelle voie, votre nouvelle orientation, votre motivation et vous vous y voyez déjà. Mais, il ne faut pas aller trop vite ! Pour parvenir à vos fins, vous devez vous fixer un plan d’actions. Et le mener à bien. N’oubliez pas que vous êtes le chef de projet de votre reconversion professionnelle. Vous allez donc :

  • Définir et suivre un planning réaliste, des objectifs tenables, des compétences à acquérir,
  • Chercher des ressources pour financer ces formations,
  • Soigner votre marketing personnel, vous préparer à vous vendre sur le marché,
  • Communiquer avec vos réseaux pour tirer le meilleur parti de leurs potentiels,
  • Veiller à conserver toujours cet état d’esprit optimiste.

Vous vous souvenez ? C’est ce qui constituait le préalable à toute la démarche.

Préparez enfin une bonne transition entre vos situations actuelle et future. Votre changement de vie professionnelle doit se faire en douceur, pas avec fracas ! Choisissez la meilleure forme contractuelle : rupture conventionnelle, CIF, congé pour création ou reprise d’entreprise, etc. Soignez aussi la forme avec laquelle vous allez quitter votre  employeur actuel. Il vaut toujours mieux garder de bonnes relations, un réseau sur lequel vous pourrez encore compter.

5 – Etape 4 : la réussite

Comme vous voyez, changer de vie professionnelle, ça ne se fait pas en un claquement de doigts. Et ne croyez pas non plus que votre projet est terminé le jour où vous commencez dans votre nouveau job. Votre reconversion professionnelle ne sera vraiment une réussite qu’après plusieurs mois ou même quelques années.

Mais ne vous inquiétez pas, si vous conduisez votre reconversion sérieusement, vous parviendrez à vos fins. Vous vous sentirez utile et bien dans votre nouvelle activité professionnelle,

Vous prendrez même du plaisir à travailler, vous retrouverez le bon équilibre entre vie pro et vie perso. Et enfin, vous verrez l’avenir avec optimisme.

En résumé, vous aurez fait disparaître toutes les causes qui Vous ont amené à changer de vie professionnelle.

Et maintenant !

vous pouvez commencer à réfléchir vous même, pour mener à bien votre projet de reconversion ou faire appel à un conseiller en reconversion professionnelle. Si vous choisissez la deuxième option, je vous explique ci-dessous ma solution !

 D – Ma solution INÉDITE pour votre reconversion professionnelle

Il s’agit d’une méthode INNOVANTE et PIONNIÈRE : « EPECA » . C’est une articulation en 5 grandes phases, pour mener à bien votre projet «Trouver un métier qui vous correspond pour réussir votre projet de reconversion»,.

Cette méthode est basée sur l’un des principes les plus efficaces et les plus utilisés dans le domaine de la gestion de projets.

Quand j’ai suivi mes formations «le management des projets et l’amélioration continue», j’ai été marqué par les travaux du Dr. William Edwards Deming, dont l’influence sur l’économie mondiale pendant la seconde moitié du vingtième siècle fut considérable.

Sa méthode consiste à reproduire continuellement 4 actions Planifier, Exécuter, Contrôler et Améliorer. Ce qui peut se traduire dans votre cas par les phases suivantes :

  • Phase1 – Etat des lieux : Faire le point sur votre situation actuelle, identifier les métiers qui vous conviennent et en choisir un ou deux,
  • Phase2 – Préparer et Planifier ce qu’on doit faire et les résultats escomptés,
  • Phase3 – Exécuter ce qui a été planifié et éventuellement ajuster au fur et à mesure,
  • Phase4 – Contrôler régulièrement que les résultats obtenus correspondent à ce qui est attendu,
  • Phase5 – Améliorer ce qui n’a pas bien fonctionné et refaire la planification comme en point 1, mais en mieux, dérouler le nouveau plan amélioré, vérifier à nouveau les résultats et ainsi de suite.

C’est cette méthode qui m’a permis de réussir ma reconversion professionnelle et exercer un métier qui me convient.

E – Passez à l’action

Je vous invite à passer à l’action, sans trop tarder : téléchargez le guide gratuit « Comment réussir mon projet professionnel ? »

Inscrivez-vous sur ma liste, pour recevoir des mini-cours, qui vous expliquent comment et par où commencer votre reconversion professionnelle.

Essayer d’appliquer le plus rapidement possible au moins la première action de ce guide : identifiez des idées liées à votre passion. Ce sera votre premier pas vers le changement que vous espérez tant.

Vous êtes libre de cliquer pour recevoir gratuitement le guide

 

MERCI DE PARTAGER CET ARTICLE SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX